Home POLITIQUE Et si la loi électorale était rejetée par le Sénat ?