Home IDEES ET DEBATS Groupe d’Etudes sur le Congo (GEC) : amateurisme ou mauvaise foi ?