Home POLITIQUE « Transition sans Kabila », sans la communauté internationale, l’opposition aura-t-elle des reins solides ?